Acceuil / Actualite / l’association ESÉCAS et l’association espagnole IMAGINE: un exemple à suivre

l’association ESÉCAS et l’association espagnole IMAGINE: un exemple à suivre

Au Sud-est marocain, les acteurs de la société civile sérieux et empathiques donnent de leur temps, de leurs argents et de leurs efforts pour aider les démunis et les pauvres sans attendre aucun retour! Ces acteurs sont des bons exemples à suivre!
Cette noble mission humaine n’est pas partagée par d’autres associations qualifiées d’arrivistes et d’opportunistes qui font du commerce et de la politique et profitent des malheurs des uns pour en faire leur soi-disant bonheur et réaliser des objectifs politiques ou personnels.
Dans le sud-est marginalisé, les nomades suivent les cours d’eau et les pâturages pour leurs troupeaux dans des zones rurales éloignées, ce qui implique des déplacements et des mobilités fréquents qui dépendent des conditions pluviométriques et climatiques. Dès lors, leurs enfants ne peuvent pas accéder aux écoles dont la plupart sont situées aux centres des agglomérations rurales ou urbaines.
L’association l’Esprit de Solidarité pour l’éducation, la culture et l’action sociale à Erfoud ESÉCAS, en collaboration avec l’association IMAGINE Espagnole ont pensé aux contraintes d’accès à l’éducation à cette catégorie d’élèves nomades omises des programmes centraux, régionaux et locaux pour leur faciliter l’accès à l’éducation.
C’est dans dans cet  objectif que ESÉCAS a parcouru plus de 400 km pour mettre en œuvre le projet de promouvoir et équiper une école semi-nomade au milieu de désert dans la région de M’hamid au sud-est du Maroc.
Grâce à cette action humanitaire, les élèves de cette école nomade ont bénéficié de 14 vélos VTT pour leur faciliter le déplacement vers l’école,et il est procédé à l’installation d’une plaque solaire dans la tente de l’instituteur, et ce, pour créer des conditions de vie pour le corps enseignant.
Le projet a pu être réalisé garce à la volonté et la responsabilité citoyennes des enseignants ainsi que la collaboration et l’aide l’association de Coopération pour le développement et l’action humanitaire ‘’IMAGINE’’de l’Espagne.
Au cours de cette opération, tous les nomades vivants dans cette zone désertique ont bénéficié d’une consultation médicale.
À rappeler que le travail associatif et la philanthropie doivent être loin de tout usage politique et personnel, l’aide, le volontariat ainsi que la coopération doivent toujours avoir comme destination l’intérêt de tous, l’intérêt des démunis et des vulnérables.
Au site @BIR, nous encourageons ce genre d’initiatives, nous les soutenons et nous allons soutenir toute action similaire.
Bravo à ceux qui pensent aux s autres et à ceux qui partagent et apaisent les souffrances des humains.

[gallery_bank type=”images” format=”thumbnail” title=”true” desc=”false” responsive=”true” display=”all” sort_by=”random” animation_effect=”” album_title=”true” album_id=”1″]

Lire aussi

Dans le Saghro Oriental : Imi – n – tourza , Tanout N’haddou ichou et Igherm amazdar

  Archive recueillie et adaptée pour la publication par Lahcen GHAZOUI, Le texte affiché peut comporter …

Aller à la barre d’outils